Précédent | Suivant | Jouer

Le site est actuellement en maintenance, nous faisons tout notre possible pour qu'il redevienne complètement fonctionnel rapidement.

Fiches de films - Répliques

Film suivant (A nous quatre Cardinal !) (8 Femmes) Film précédent

99 Francs

/ 10 (Moyenne : 9 / 10 pour 128 notes)
[-] Ajouter une réplique



[-] 2 répliques en attentes
  • 27/07/2012 @ 12:31:44 camille - Octave [voix off] : Pas facile de débarquer à...
  • 07/02/2012 @ 12:58:01 MARDU - avant la réunion chez Madone:Octave [voix off]...

27 répliques

Proposé par : daftcactus et Tyn3 Réplique #9226 | [-] 70 [+] (86 votes)

Octave [voix off] : Tout s’achète. L’amour, l’art, la planète Terre, vous, moi. Surtout moi. L’homme est un produit comme les autres, avec une date limite de vente. Je suis publicitaire. Je suis de ceux qui vous font rêver des choses que vous n’aurez jamais. Ciel toujours bleu, nanas jamais moches, bonheur parfait retouché sur Photoshop. Vous croyez que j’embellis le monde ? Perdu. Je le bousille. Tout est provisoire. L’amour, l’art, la planête Terre, vous, moi. Surtout moi.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9227 | [-] -5 [+] (31 votes)

Octave [voix off] : Déjà tres jeune, j’aimais les images sophistiquées.
[Octave jeune en train de se mastruber dans les wc devant une revue pornographique]
Octave : Oh oui, cambre-toi, montre-moi tes fesses !
Maman d’Octave : Octave ! Mon chéri, à table !
Octave : Oui Maman, je viens. AH AH AH !

Haut de la liste

Proposé par : daftcactus et Tyn3 Réplique #9228 | [-] 28 [+] (34 votes)

Octave [voix off] : Pour moi, tout avait impeccablement bien commencé. L’ambiance était bonne, le Dj excellent, la température agréable, les filles superbes, l’alcool à gogo, la drogue de qualité. NonOctave indégniablement mes 33 premières années ont été parfaitement bien réussies. Mais je ne vais pas travestir la vérité. Je ne suis pas un gentil garçon. Je suis une grosse merde. Un héros moderne quoi. […] Je suis désolé d’être tellement en avance sur vous, mais c’est moi qui vais décider aujourdhui ce qui vous plaira demain. Je me rdrogue à la nouveauté, et l’avantage de la nouveauté c’est qu’elle ne reste jamais neuve longtemps. L’idéal serait que vous commenciez par me détester avant de détester l’époque qui m’a crée. Donc voilà, je me prénomme Octave, Octave Parango. J’ai passé ma vie à vous manipuler comme 75 000 francs par mois. Quand à force d’économie vous réussirez à vous payer la bagnole de vos rêves, je l’aurais déjà démodé. Je suis celui qui pénètre votre cerveau, je jouis dans votre hémisphère droit. Votre désir ne vous appartient plus, je vous impose le mien. Jamais crétin aussi irresponsable que moi n’a été si puissant depuis 2000 ans.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9229 | [-] 11 [+] (21 votes)

[Octave arrive à la Ross and Witchcraft, son agence de pub]
Les collègues : Avé Octavus!
Octave : Salut les ringards.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9230 | [-] 28 [+] (30 votes)

Marc : Salut ca va ?
La comptable : Oh oui, attends. Je viens de passer un weekend avec mon mec, 4 jours à Cabour, j’suis hyper contente.
Marc : Ah oui ?Marc et la comptable
La comptable : Ah oui, un petit coin plein de charme, hyper romantique, on s’est retrouvé, on trop a kiffé c'etait super,  oh j’ai une pêche !
Marc : Eh ben t’es virée. Tu prends tes affaires tout de suite et tu dégages.
La comptable [neuneu] : Oh mais c'est...
Marc : Je déconne pas ! Allé !
Octave [voix off] : Il est comme ça Marc. Depuis dix ans c’est lui qui m’a tout appris.
Marc : C'est bon tu restes ! Mais ton langage démodé [il l'imite] "Oh on a trop kiffé c'était génial, on s'est éclaté" t'évites quand je suis plongé dans un dossier, ça me dégoute. Et ce week-end tu le passes ici, je veux un bilan lundi.
La comptable : Oui monsieur Maronnier.
Marc : Ca va c'est cool tu peux m'appeller Marc.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9231 | [-] 29 [+] (31 votes)

Octave [voix off] : Ici, au 14 ème étage, c’est mon bureau. Près du radiateur, c’est Calinette, un hamster blond récupéré sur un tournage et à coté de lui, ce teenager attardé, c’est mon Charly. Il est à MOI. C’est MON binôme. Il est directeur artistique, c'est mon D.A ou A.D, Art Director comme on dit dans le métier, parce que ça fait plus, Américain. [...] Comme tous les créatifs de toutes les agences du monde, Mon Charly consacre 89% de son emploi du temps professionnel à l’échange d’images trashs par internet.. Là il sort d’une grande période « mangueur de vomi japonais ».

Octave et Charlie

Proposé par : Tyn3 Réplique #9232 | [-] 48 [+] (54 votes)

Octave : Charly ?
Charlie : Oui Octave ?
Octave : Si je te disais que j’ai la vague impression d’effectuer un pétage de plomb au niveau de ma personne qu’est ce que tu dirais ?
Charlie : Attends, attends, est ce que tu me le dis là ?
Octave : Oui j’te le dis, oui.
Charlie : bah vas y alors, je t’écoute.
Octave : Ah ben, j’ai la vague impression d’effectuer un pétage de plomb au niveau de ma personne, tout simplement.
Charlie : J’t’ai bien entendu. Là dessus j’ai envie de te dire plusieurs choses.
Octave : Alors vas-y, alors vas-y, alors vas-y !
Charlie : Est ce que tu as [il renifle] coker avec quelqu’un d’autre ?
Octave : Oh nan j’te ferais jamais ça.
Charlie : Alors c’est moi que tu…
Octave : Mais non…
Charlie : Han mais tu me provoques !
Octave : Mais nan j’ai rien dit arretez.
[Charly simule une partie de sexe avec Octave]
Octave : Oh oui, vas y insulte moi en allemand !

Haut de la liste

Proposé par : Sicilianu Réplique #9650 | [-] 17 [+] (21 votes)

[Octave est sur le tournage d'une pub pour la choucroute. Jeff arrive.]
Jeff : Mais ça pue la choucroute de merde ici, nan !
Octave : Laisse-moi te présenter le monsieur qui fabrique cette choucroute... [Il désigne un homme qui passe à côté de lui, et lui dit] Jean-Pierre Anu, voici Jean-François Marolles. Jean-François Marolles, Jean-Pierre Anu.
Jeff : Ah... Euh... Monsieur Anu, vraiment, je suis profondément désolé, mais vous savez, on a tellement de stress dans le boulot, on  besoin de se relaxer.
Octave [à Jeff] : Nan mais laisse tomber, laisse tomber, c'est le régisseur plateau. Laisse tomber.
Jeff [à Jean-Pierre Anu] : Dégage !

Proposé par : Tyn3 Réplique #9233 | [-] 17 [+] (17 votes)

Octave [voix off] : IL faut toujours arriver en retard aux réunions, un créatif à l'heure n'est pas crédible. En entrant dans la salle où tout le monde l'attend depuis 3/4 d'heure, il ne doit surtout pas s'excuser. A la réflexion, il est exact que la réunion de cet après-midi était sans doute plus importante qu'une entrevue avec le chef de l'Etat. C'est la réunion qui changé ma vie. Je crois qu'à la base, je voulais faire le bien autour de moi. Ca n'a pas été possible pour deux raisons, parce qu'on m'en a empéché et aussi un peu parce que j'ai abdiqué.

Octave est en retard

Proposé par : Sarah Réplique #21529 | [-] 1 [+] (1 vote)

Octave [en voix-off] : Le mec qui ne rigole pas à la non-blague de Jeff c'est celui qu'il faut convaincre. Alfred Duller, 51 ans, scorpion ascendant belier, Directeur du Marketing de la division produit frais chez Madone. Costume Hugo Boss. Parfum Hugo Boss. Poète préféré Hugo Boss. Ne touche plus sa femme depuis 1993, vote RPR, adore le karting. Chez Madone et à la Ross, il est craint et redouté.

Proposé par : daftcactus et Tyn3 Réplique #9234 | [-] 23 [+] (25 votes)

[Charly et Octave présentent un projet publicitaire à Madone, le plus gros client de RW.]
Octave : Avant de commencer, je voudrais dédier ce film à Tatiana, que j’ai rencontré il y a deux ans en discothèque à St Barthe, voilà, merci pour elle.
[…]
Octave : Oui donc nous sommes sur une plage…..
Charlie : Oui alors plage paradiasiaque, cocotiers, mer turquoise, sable blanc, enfin l’Eden quoi.
Octave : Deux femmes.
Charlie : Alors deux bombes….
Octave : Evidemment.
Charlie : …courent sur le sable
Octave : Longue focal' sur les jeunes filles, Pamela prend la parole
Pamela : En fait je considère que l’exegèse namastique se trouve en but au rédibitoire herméneutique, tu vois ?
Octave : Christina rétorque.
Christina : Ah oui, mais alors attention Pamela, tu glisses doucement vers un paranomaze onthologique là.
Octave [imitant Pamela] : Mais pas du tout, c’est juste un solupsie allégorique, ça n’a rien à voir. Tiens, regarde ! Elle se penche sur l’équation….
Pamela : Je t’ai fait un équation pour que tu comprennes : si on prend comme hypothèse que la racine cubique de x varie en fonction de l’infini, tu n’as plus qu’à subdiviser l’ensemble qui tendera vers la symptote.
Octave [imitant Christina] : Exactement. C’est bon j’ai compris.
Octave : Et elles partent en rigolant. Packshot « Starlight », pour rester mince, sauf dans sa tête.
[Applaudissements]

Proposé par : Sarah Réplique #21528 | [-] 3 [+] (3 votes)

Octave : On a tous le désir de changer le monde, et j'ai bien conscience que participer à ces réunions, c'est collaborer. Qu'être assis à cette table, c'est s'associer au décervelage général.
Jeff : Octave, tu....
Octave : Pour réussir, il fallait se sacrifier.
Charlie : Octave...
Octave : Mais je doutais d'en être un jour capable.
Charlie : Octave, t'es foncedé là !

Haut de la liste

Proposé par : Sarah Réplique #21527 | [-] 3 [+] (3 votes)

Duler : Bien, maintenant je pose une question : Pourquoi faire de l'humour ?
Jeff [riant un instant] : Oui... En fait on s'est dit que se serait intéressant de ...
Duler : Non non non non, non non non non. Je dis : Pourquoi faire de l'humour ?
Octave : Parce que l'humour rend la marque sympathique, c'est excellent pour la mémorisation-produit et les consommateurs retiennent plus facilement ce qui les fait rire. Enfin, j'crois, plus ou moins.
Charlie : Ben ouais... Les gens se racontent la blague au bureau, dans les diners...
Duler : Non non non non, POURQUOI ?
Octave : ben heu pour ça, pour toi, pour vous, enfin regarde des comédies qui marchent, des gens qui vont au cinéma, hein ?
Charlie : Ouais.
Octave : ils aiment bien s'amuser parfois un peu les gens... non ?
Duler : Oui, sauf qu'ils mangent pas la pellicule après.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9235 | [-] 20 [+] (20 votes)

[Octave vient de se faire chambrer par Duler]
Octave [voix off] : Alfred Duler est un gros con. Allez Octave, ouvre ta gueule une bonne fois pour toutes et tire-toi ! "Bon écoute-moi bien, espèce de pompe à merde, quand tu vas chez le dentiste, tu lui dis pas comment faut faire ? Tu lui fais confiance ! Eh bien là c'est pareil, tu nous fais confiance !"

Proposé par : Tyn3 Réplique #9236 | [-] 19 [+] (19 votes)

[Octave est avec Sophie dans l’ascenseur, elle lui tourne le dos et ne le voit même pas]
Octave [voix off] : Sophie travaille à la Ross depuis 3 ans, elle est médiaplanneuse à mi-temps, c’est Marc qui l’a engagée. Il a toujours de bons goûts.Octave et Sophie
Octave : Nan, nan n'insiste pas. Faire l’amour avec dans un ascenseur une stagiaire , c’est… beaucoup trop Adrianline pour moi. Même si je sens que tu es excitée à mort. C’est hors de question, négatif, j’ai un capital image à protéger tu comprends.
[Ils arrivent dans le parking sous-terrain]
Octave : Ah bah voilà, alors là c'est beaucoup plus l'ambiance, le parking crade, la lumière glauque, on a envie de ça en ce moment hein ? L'odeur de la pisse, la vraie. Qu'est ce que tu vas faire là Sophie, qu'est ce que tu vas faire ? Tu vas prendre ton petit scooter sous la pluie, retrouver ton petit mari, regarder les Enfants de la Télé ? Hein c'est ça le bonheur que tu me proposes ? C'est ça ?
Sophie : Je vis seule et j'ai pas la télé ...
Octave : Bon attends, attends, je sais que je suis une merde superficielle et arogante, d'accord, je te l'enlève pas. Mais tu me plais tu comprends ? Tes cheveux me plaisent, tes surcils me plaisent, ton intestin grêle me plait, même tes rateaux me plaisent !
Sophie : Bah si mes rateaux te plaisent...
[Octave lui coupe la parole]
Octave : Personne, personne... Ne me plait jamais. Toi je suis sûr que si tu te laissais un tout petit peu embrasser, ça pourrait être relativement...Agréable !

Proposé par : Only-me Réplique #9237 | [-] 8 [+] (8 votes)

Octave [se parlant à lui même] : Depuis que Sophie t'as quitté, tu tournes en rond dans ton 200m², tu n'ouvres même plus les rideaux et tu n'utilises qu'une seule pièce sur neuf. Le *BIP* de ton micro-ondes rythme tes week-ends, tes plats préparés tu les commandes par téléphonne, depuis que tu vis seul, tu baises énormément de cassettes vidéos, tu as tout le temps des morceaux de mouchoirs collées au bout des doigts. Etre sans Sophie t'enlaidissait. Il n'y a pas que la drogue qui provoque le manque, c'était plus facile d'avoir un comportement de célibataire attardé quand tu savais que Sophie t'attendait avec amour... Depuis que Sophie t'as largué, rien ne va plus.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9238 | [-] 23 [+] (23 votes)

Octave : Dis donc elle a pas la pêche Calinette.
[Octave donne de la coke au hamster]
Jeff : Mais arrête avec ça, t’es con tu vas la tuer.
Charlie : Arrête de faire ça, elle va crever j’te dis.
Jeff : Hey ! On devrait déjà être en tournage là ! Avec vos conneries, putain mais on est fini là, on perd Madone c'est le plan social direct là ! [à Octave] Enfin toi t'en a rien à foutre hein , tu trouveras toujours du boulot c'est ça ? Mais bougez-vous le cul pour les autres au moins je sais pas moi ! Tu parles même pas de moi, de toute facon je sais très bien que vous me méprisez, tu m'aimes pas hein ? Je suis qu'un petit commercial de merde c'est ca ?! Mais penses aux petits salaires, les petites postes c'est eux qui trinqueront ! Jacqueline à la compta, 45 ans avec son môme handicapé tu crois qu'elle va retrouver du boulot ? Elle peut toujours courrir. Et Momo qui tous les soirs nettoie votre merde, votre coco la vos magazines de cul ! Il peut toujours courrir aussi ! Mais soyez humains merde !!!Jeff et Octave
Octave [voix off] : Forcement ça lui fait tout drôle à lui de réaliser qu'il va bientôt se retrouver à la rue !
[...]
[Octave et Charly improvise un projet]
Charlie : Bon. La bouse de dernière minute. Une ravissante femme, ni trop vieille, ni trop jeune, ni blonde, ni brune.
Jeff : Chatain ?
Octave et Charlie : Brune.
Octave : Exécute des petits pas de danse en tutu.
Charlie : Ah non… En petit haut Chantal Thomas.
Octave : Je prends. Elle est sur la terrasse d’une belle maison de bord de mer, décorée style…
Charlie : Côté Sud ?
Octave : Chaleureuse sans être tape à l’œil. Elle regarde la caméra et s’écrit d’une voix…
Charlie : Suave mais authentique.
Octave : Euh….Je suis belle, n’est ce pas ? Nan. Je suis belle, on dit ça. Je suis belle, c’est ce qu’on dit
Charlie : Mais, moi je ne me pose pas la question.
Octave [sur un ton moqueur] : Je suis moi tout simplement. Elle saisit un pot de STARLIGHT qu’elle entrouvre délicatement.
Charlie : Ni trop vite ni trop lentement.
Octave : Avant d’en déguster une cuillérée.
Charlie : Elle ferme les yeux de plaisir en dégustant le produit. C’est bon ça.
Octave : Hum hum. Entre parenthèse, plan de 2 secondes minimum, puis elle regarde la caméra dans les yeux et dit : ‘Mon secret c’est…. »
Jeff : Starlight ? Yes, Yes. Excusez moi
[On voit au second plan Calinette en de courrir super vite dans sa roue]
Octave : ..Starlight …
Charlie : Ou alors là tu fais la démo produit… Fromage blanc sans matiere grasse, avec du calium, des vitamines, des porteines pour être bien dans sa tête et dans son corps, ya rien de meiilleur…
Jeff : ils vont adorer hein….
Octave : ELLE REPREND ! Voilà mon secret.
Charlie : Mais ce n’en est plus un maintenant.
Octave et Charlie : Puisque je vous ai tout dit [Ils rigolent d'un rire moqueur].
Octave : Rire espiègle.
Charlie : Pas trop
Octave : Packshot, Starlight pour rester mince, sauf dans sa tête.
Jeff : C’est GE-NIAL. Les gars là vous m’avez bluffé. La vache. Duler il va se faire dessus quand il va voir ça.
[Calinette est morte et tourne dans sa roue entrainée par la force centrifuge]
Octave [pointant un pistolet en plastique sur Jeff] : Tu n’as aucun amour propre. Je te méprise, dégage.
Jeff : Ils vont être dingues.
Octave : Fuis !
Jeff : Hein Charly ! on va encore enculé Madone !
[...]
Charlie [devant la cage de Calinette] : T’es con hein. Elle est morte.

Calinette

Haut de la liste

Proposé par : Only-me Réplique #9239 | [-] 15 [+] (15 votes)

[Octave a fait une overdose]
Octave [voix off] : Octave revient de loin. Pour lui la vie sans cocaïne c'est presque une découverte, c'est un peu comme la vie sans télé pour certains, tout est plus lent et on s'ennuie vite. Il se dit que c'est peut être ça le secret qui sauverait le monde, accepter de s'ennuyer. Pas facile...

Octave en maison de repos

Proposé par : Tyn3 Réplique #9240 | [-] 8 [+] (10 votes)

[Au meeting pré-prod de la publicité Starlight]
Jeff : Si tout le monde est d’accord, on peut passer au casting maintenant. Charly ?
Charlie : Oui.
Octave [voix off] : Là, c’est le moment où le client doit choisir l’être humain qui incarnera le mieux son produit. C’est toujours un point un petit peu sensible.
Charlie : Donc. Voilà, ça c’est nos deux reco pour la femme Starlight. Alors ça c’est Jennifer qu’on peut joindre au 88-60-90 [rires]. Jennifer, on l’aime bien, bah voilà, elle est fraiche, elle est moderne.
Duler : Qu’est ce que ce bordel, c’est quoi cette black ? C’EST QUOI CETTE BLACK ?! Rah Jeff écoute, tiens tes gars là, parce qu’on part encore dans n’importe quoi là.Non, excusez moi, jsuis pas raciste mais bon... Limite on sortirait un Starlight au chocolat [rires], mais là c’est pas de ma faute si notre yaourt est blanc. Non les noirs c’est trop segmentant. J’veux bien être open mais bon y’a des limites.
Jeff : Donc, on atteint trop d’africanité, et pas assez de francité, on est d’accord ?

Proposé par : Tyn3 Réplique #9241 | [-] 4 [+] (6 votes)

[Le tournage de la publicité est terminé]
Charlie : Viens voir ! t’es prêt ?
Octave : Oui
Charlie : T’es prêt ?
Octave : Oui.
Charlie : Yeahhhh [mort de rire], attends ! Ils nous proposent le poste de directeurs de création. 250 000 balles par mois, plus les notes de frais, appartement payé, les porshes de fonction, les putes de fonction, les stocks-options et alors là la coke c’est les Alpes !!!!
Octave : Non.
Charlie : Mais si, faut que tu dises oui !
Octave : Nan.
Charlie : Siiii.
Octave : Non, noooon.
Charlie : Mais pourquoi ?
Octave : Parce que j’ai plus bandant. Plus révolutionnaire.
Charlie : C’est quoi ?!
Octave : After.

Proposé par : adriano Réplique #15109 | [-] 8 [+] (12 votes)

Octave : FUCK STARLIGHT !!!!

[Charlie glisse son point entre les deux mains d'Octave pour joindre le geste à la parole.]

Proposé par : Tyn3 Réplique #9242 | [-] 15 [+] (15 votes)
Afficher le spoiler

Haut de la liste

Proposé par : Tyn3 Réplique #9243 | [-] 8 [+] (8 votes)

Suspens

Proposé par : Tyn3 Réplique #9244 | [-] 10 [+] (10 votes)

[Octave se réveille de son cauchemard, il est dans l'avion avec Tamara et Charlie]
Octave [voix off] : En cet instant, nous étions beau à l'interieur, mais lamentables à l'extérieur. Au fond de nous, très profondément, c'était une nouvelle naissance. L'univers nous offrait une seconde chance.

Proposé par : Tyn3 Réplique #9245 | [-] 21 [+] (21 votes)

[Octave se fait passer pour mort. Devant la télévision, le directeur de Madone, Tarama et les autres participants à la publicité s'apprêtent à la visionner pour la première fois à la télévision. La Pub commence, on voit Tarama avec le pot de Starlight à la main]
Tamara : Bon, je me sens ridicule, je vais recommencer.
[Elle disparaît de l’écran. Octave apparaît.]
Octave : Bonjour, Ca c’est Starlight, un nouveau yaourt allégé, qui n’a strictement aucun intêret. [Il explose le yaourt dans sa main]. Alors vous allez me dire « pourquoi on cherche à vous le vendre ? » . Mais beh parce qu’on a des objectifs. On a du chiffre à faire nous. Qu’est ce que vous croyez ?! Vous croyez qu’on s’amuse là ? Vous savez combien ça coute 30 secondes du cerveau des gens qui regardent la télé à cette heure là ? 400 000 balles. 400 000 francs ! Alors comment on fait nous, avec quoi on paye tout ça ? Et nos cadres hein ? Comment on les paye nos cadres ? Tiens notre PDG par exemple, avec son salaire qui avoisine grosso modo le PIB du Burkina Fasso hein ? Avec quoi on le paye ? Où est ce qu’on trouve le pognon ? Et nos actionnaires ? Les investisseurs ? Comment on fait ? COMMENT ON FAIT ? COMMENT ON FAIT ???!!!!! Alors maintenant, on éteint sa petite télé, on prend son porte monnaie et on va fissa dans son supermarché pour écouler les stocks. Y’en a 12 000 tonnes à becter.
[Tamara vomit le yaourt, vision d'une simulation de sodomie dans le yaourt, éthiopiens rachitiques, abattoirs, rot, orgie dans le yaourt, octave crache le yaourt dans la bouche de Tamara].
Tamara : Madone, achetez en sinon ça se vendra pas.
[Le pied d’Octave écrase le pot de yaourt]

Proposé par : Tyn3 Réplique #9246 | [-] 6 [+] (12 votes)

[Octave dans l’avion]
Octave [voix off] : Je dégustais ma révolution. Je disparaissais.Loin. Apprendre à vivre autrement. C’est mon ami Pyjaman [son "ami" de psychiatrie] qui m’avait parlé de la jungle.

Octave sur son ile

Réplique #9247 | [-] 42 [+] (44 votes)

Leçon de morale